• Dernière mise à jour : 30 octobre 2018

Actualités du Pays fertois

EFFANEAUX : LETTRE OUVERTE D'UN HABITANT

 

EFFANEAUX : LETTRE OUVERTE D'UN HABITANT

Suite aux dernières actualités concernant le projet des Effaneaux, un habitant des territoires couverts par le projet (Pays fertois et Pays de l’Ourcq) a souhaité envoyer un courrier aux représentants des associations qui bloquent via des recours contentieux l’avancée de ce projet, créateur de 800 emplois.

Il a alors souhaité rendre public sa démarche, espérant que cette initiative puisse être reprise. À noter que M. PICARD, rédacteur de ce courrier, travaille actuellement dans un service d’aide de retour à l’emploi, et côtoie au quotidien les difficultés rencontrées par les personnes en recherche d’emploi.

–----------------

" Madame,

Ancien conseiller municipal, j’ai eu la chance de bénéficier d’un bon niveau d’information sur le projet des Effaneaux. Ce mandat de 6 ans était la traduction de mon engagement citoyen à contribuer au devenir de tous.

Le métier que j’exerce m’amène à côtoyer chaque jour la faiblesse du tissu d’entreprises de notre territoire, ce qui contribue à transformer progressivement nos communes en cités dortoirs.

Parallèlement, je constate les ravages que l’absence ou le manque d’activité professionnelle provoquent sur nos populations, ainsi que leur cortège de misère économique et sociale. Je vis au quotidien les limites et les travers de nos mécanismes de solidarité, et la charge devenue insupportable pour chacun.

Êtes-vous si protégée que vous ayez si peu conscience et respect de l’existence et du travail d’autrui ?

Êtes-vous bien certaine de ne pas confondre la défense raisonnée de l’environnement et un obscurantisme rétrograde ?

Pour travailler régulièrement avec le site FM de Château-Thierry Bézu, aucune de vos craintes chimériques ne s’y est révélée. En revanche, je suis témoin direct des emplois qui y ont été créés et qui y « vivent ».

Aussi, je tiens à vous faire part de ma profonde incompréhension face à votre acharnement pour mettre ce projet à terre. Si ce projet ne voit pas le jour ici, il naîtra plus loin, et notre territoire sera à nouveau laissé pour compte.

J’imagine que ce message n’obtiendra pas de réponse. Et dans le cas contraire, je ferai de mon mieux pour échanger les bons arguments.

Bien cordialement,

M. PICARD"

Communauté de Communes du Pays fertois - 22 Avenue du Général Leclerc - BP 44 - 77261 La Ferté-sous-Jouarre Cedex  - Tél : 01 60 22 10 92 - Fax : 01 60 22 95 96